A propos

Bienvenue !

La narrative est née en 2016, de la mue des ateliers de Marion.  Mais La Narrative, c'est toujours Marion. Marion Favry pour être précise. Moi qui vous parle. Voilà pour l'historique !

 

Le fil rouge des activité de La Narrative c'est l'écriture et le récit, la narration (d'où La Narrative). 

 

Je propose des ateliers d'écriture. Ils se déclinent en ateliers ludiques et créatifs (ateliers d'écriture érotique, écrire avec le yi-king, etc...) et en ateliers mêlant écriture et développement personnel ("En chacun de vous un héros").

J'accompagne aussi des personnes dans leur projet d'écriture.

 

La Narrative publie. Pour l'instant, soyons clair, elle publie surtout moi-même. 

 

Et bientôt, parce que notre vie est tissées des histoires que nous nous racontons, des séances individuelles d'accompagnement au changement (ou coaching), pour tous ceux qui veulent donner une nouvelle impulsion au récit de leur vie.

 

 

"Oui, mais qui es-tu ?

Marion Favry, c'est qui ?

A qui ai-je affaire ?"

 

Questions légitimes...

J'ai aussi un job

 

 

Je suis documentaliste en établissements scolaires depuis 20 ans. On dit aussi professeur-documentaliste, ou encore "la dame du CDI", et même "la dame qui dit chuuuut".

C'est la passion de l'écrit et l'envie de transmettre qui m'ont dirigée vers cette profession. Passion et envie qui ne m'ont jamais quittée mais qui se sentent à l'étroit dans les murs de l'Education Nationale.

Des

expériences

marquantes

 

 

L'écriture tout d'abord, et les différents ateliers auxquels j'ai participé depuis plus de 15 ans. 

 

Petit à petit j'ai moi aussi animé des ateliers d'écriture, surtout en milieu scolaire, modestement, sans tambour ni trompette. Mais restait en moi cette envie de donner plus largement aux autres ce que les ateliers m'avaient apporté de joie, de plaisir, mais aussi de remise en question.

 

Parrallèlement aux ateliers, je me suis sérieusement mise à une écriture personnelle. Quelques nouvelles au début, des billets, des fragments, et puis des romans (S'occuper en t'attendant en 2014 aux éditons La Musardine, Le Tétris amoureux est presque sorti) et en permanence un projet (des projets !) qui couvent, matûrent, me portent.  

 

 

La psychothérapie ensuite. Peut-on s'étonner que j'ai réussi à écrire vraiment (un projet au "long cours", pour reprendre le titre d'un de mes ateliers) en cours de thérapie ? 

Se donner le droit d'écrire, lâcher suffisamment ses peurs et ses croyances pour aller au bout de ses désirs et de ses plaisirs, se sentir aussi sûre de soi que nécessaire pour y croire, voilà bien ce que la psychothérapie m'a permis. Sans oublier, bien sûr, quelques rencontres décisives. La psychothérapie peut beaucoup, mais rien ne se fait vraiment sans rencontre.

 

La psychosynthèse enfin. Mon intérêt pour la psychologie et le développement personnel m'a amené à commencer un cycle de formation en psychosynthèse depuis 2013. La psychosynthèse est une école de psychologie intégrant les dimensions du corps, des émotions, de l'intellect et de l'âme. 

 

 

 

 

 

La Narrative